La première « lave émaillée » reconnue comme telle est sans aucun doute une tête de vieillard réalisée par Ferdinand Mortelecque en 1827. Mais la première œuvre marquante en lave émaillée est sans conteste la décoration extérieure de l’église Saint Vincent-de-Paul à Paris. Elle est le symbole du développement, en région parisienne,  d’une nouvelle technique, d’une nouvelle pratique : celle de l’émaillage de la lave de Volvic

Ce que l’on sait moins sans doute, c’est qu’il faut  attendre 1913 pour que la pratique de l’émaillage sur lave s’installe en Auvergne, près de Mozac, dans le Puy-de-Dôme. Et, s’il est bien une œuvre qui marque l’avènement de cette nouvelle industrie dans cette région, c’est la table d’orientation de la terrasse de La Samaritaine à Paris.

Autrement dit, sur le plan historique de la technique d’émaillage de la lave de Volvic, la table d’orientation de La Samaritaine est à l’Auvergne ce que le décor de Saint Vincent de Paul est à Paris.

Le magasin  La Samaritaine a été fermé le 15 juin 2005 pour raisons de sécurité. Après bien des péripéties juridico-administratives, le Conseil d’Etat vient de valider, le 19 juin 2015, je projet de restauration de La Samaritaine. Le devenir de la table d’orientation de la terrasse nous interpellant, nous avons pris contact avec le cabinet de Mme Anne Hidalgo, à la Mairie de Paris, qui nous a conseillé de prendre contact avec la société LVMH, propriétaire de l’ensemble immobilier. Anne-Laure Trioulaire a bien voulu transmettre notre message à Jean-Philippe Creutz, directeur de programmes (La Samaritaine) qui, le 9 juillet 2015,  nous précise ce qui suit : je vous confirme que la table d'orientation du bâtiment Sauvage (1) de La Samaritaine est bien conservée dans notre projet de rénovation.Elle sera juste rénovée, celle-ci étant en assez bon état….Malheureusement, elle ne sera plus accessible au public, et ce pour des questions de sécurité, l'escalier d'accès en colimaçon étant très étroit et dangereux.La terrasse, elle, sera toujours accessible, les conditions d'accès en individuel et/ou par petits groupes n'étant pas encore définies…le marché des travaux de réhabilitation des bâtiments 2 et 4 a été signé avec le groupe VINCI en Entreprise Générale. En termes de lave émaillée, il y a tout un ensemble d'éléments en façade du bâtiment Jourdain (1) qui seront rénovés. La quasi totalité sont en bon état et seront nettoyés, quelques uns, perdus, seront remplacés, d'autres, en mauvais état ou incomplets, seront restaurés ou reconstitués.Pour ce travail, c'est l'entreprise SOCRA (2) qui est en charge, entre autre, de la restauration de ces plaques émaillées…

samaritaine_table_seine_PA061443

 La table d’orientation sur la terrasse du magasin La Samaritaine à Paris

(photo extraite du très intéressant blog La Panse de l’ours

www.lapanse.com/pages/actu/samaritaine/la_samaritaine_ferme.html)

samaritaine_fac_ade_rue_de_la_monnaie_paris_hiver_janvier_2015

"la façade fleurie de La Samartitaine" (en lave émaillée)

(avec l'autorisation d' Alain Delavie (auteur de la photographie, rédacteur en chef

du magazine Rustica et auteur du blog www.pariscotejardin.fr)

______________________________________________________________________

(1) Sauvage et Jourdain sont les deux architectes qui ont conçu cet ensemble

(2) SOCRA : entreprise de conservation et de restauration d’œuvres d’art, dont le siège social est à Marsac-sur-l’Isle (24) et qui est installée à Nanterre (92)